jeudi 28 mars 2013

Mon week-end à Bruxelles...

Si tu me suis un peu sur les réseaux sociaux, tu as du voir que j'étais allée à Bruxelles dernièrement grâce à l'Office Belge de Tourisme et à We Like Travel avec 4 autres "BlogTrotters" (Mzelle Fraise, Marinette, Larcenette et RetourDuMonde plus connu depuis ce voyage sous le doux pseudo de "Maman-Oiseau", bref!) afin de découvrir un peu plus la ville.

Je précise "un peu plus", parce qu'étant une fille de Ch'ti (coucou papa), de la Belgique je connais surtout la zone frontalière, un peu moins Bruxelles que tu dois normalement prononcer "BruSSelles", peine perdue pour ma part j'ai toujours bien appuyé sur le X…
Le programme a été plutôt intense pour nous faire découvrir le maximum de choses et j'ai donc mille et unes choses à vous raconter!



Ce n'est pas parce que la Belgique est un pays frontalier que je vais me priver d'une petite présentation (rapide, promis) comme lors de mes autres voyages. Qui a chuchoté "psychorigide"? ;-)


Capitale de la frite, de la gaufre et de la bière mais surtout de la Belgique, Bruxelles m'a émerveillé durant 48h. Peut-être parce que cette fois, j'ai été plus sensible à ce qui m'entourait, à ce que je ressentait, un besoin étrange de "mémoriser" au maximum. J'en ai même laissé tomber l'appareil photo, préférant m'imprégner sans mettre une focale entre la ville et moi…

De Paris, Bruxelles s'impose de plus en plus comme une des destinations privilégiées pour un "city break". A moins d'une heure trente de notre capitale tourbillonnante, Bruxelles nous ouvre ses bras…
Culture, architecture, mode et gastronomie se partagent le pavé belge dans une ville à taille humaine.
Si je me suis amusée tout le week-end à "pester" contre la lenteur de ses habitants, il faut bien avouer qu'ils savent prendre le temps de vivre, eux.
Petit détail qui peut avoir son importance: en tant qu'épouse dévouée et aimante (coucou Mr Grumpy ^^), je n'avais pas remarqué de moi-même (genre) mais grâce à Sophie, j'ai pu observer et c'est un fait: le Belge est beau, faut l'savoir!

Bruxelles continue de me surprendre à chacun de mes passages, découvrant à chacune de mes venues de nouvelles perspectives. Une ville qui mêle un passé médiéval important à une architecture des plus modernes, on passe très vite de petites ruelles pavées à des avenues plus larges dédiées au shopping.
Les prix plus abordables qu'en France concernant l'immobilier, on fait fuir un bon nombre de nos compatriotes vers le pays de la bière.
La capitale de la Belgique n'est pas uniquement le siège (un peu ennuyeux, je le concède) des institutions européennes ou la capitale de la Région Flammande (à ce sujet, plus de 80% de la population parle le français hein ^^), cette ville francophone est au fil des années un peu devenue une tour de Babel de l'Europe tant les diversités humaines, sociales et culturelles font parties du paysage urbain.


Comme à chacun de mes coups de coeur, j'ai bien évidement envie de tout te raconter dans les moindre détails et inexorablement, je pars dans tous les sens. Aussi cette fois, j'ai décidé de tenter l'ORGANISATION (oh rien que de l'écrire, j'en suis toute retournée -p) et je vais donc commencer par écrire trois billets sur Bruxelles. Celui-ci dédié à une rapide présentation, un billet sur les endroits à visiter et enfin, parce que je ne vais pas renier ce que je suis, le dernier (avec l'aide de mon papa qui y va bien plus souvent que moi) les meilleurs endroits pour manger/picoler.

Pour les informations pratiques comme je te l'ai dit plus haut, Bruxelles est à 1h22 de la gare de Nord à Paris avec le Thallys et il y a souvent des billets proposés à 25€ l'aller quand on s'y prend à l'avance. Il n'y a évidement pas de décalage horaire, la monnaie est bien entendu l'Euro et le français est une des deux langues officielles.

Pour se loger, là c'est carrément du luxe parce que Bruxelles vit à l'envers des autres capitales! Etant donné son importance au sein de l'Europe, les hôtels sont bien souvent hors de prix la semaine mais tu peux trouver des chambres dans un 4 étoiles pour moins de 100€ dès le vendredi soir et pendant les vacances scolaires où les institutions fonctionnent au ralenti.
Nous étions logés au Sofitel Europe, un vrai petit bijou où les prix des chambres varient entre 99€ certain week-end et 400€ en semaine. La possibilité de s'offrir un brin de luxe à prix cassé…

Mais la prochaine fois que j'irais à Bruxelles (je compte bien y retourner et jouer à mon tour, le guide touristique pour Mr Grumpy et l'Ingrat), je ferais appel à Olivier qui gère la fédération des Bed And Brusells (le Bed&Breakfast belge quoi) et qui nous a ouvert les portes d'un petit paradis tout près de la Gare du Midi. Et crois-moi, les Bed&Brusells n'ont rien à voir avec les Bed&Breakfast dégoutants que l'on trouvent à Londres.
Le concept est plutôt sympa puisque beaucoup plus contrôlé que ce que l'on peut voir d'approchant dans d'autres pays. Olivier et son équipe valide avec les propriétaires chaque logement avant la publication sur le site offrant ainsi le certitude d'un service irréprochable au meilleur prix du marché.
D'ailleurs ayant posé la question, le prix d'un logement de ce genre varie selon sa situation entre 15 et 160€, ce qui reste hyper compétitif non?
Nous avons pris le petit déjeuner dans le B&B de Delphine et Cyril, baptisé Les Habitats Nomades qui propose 2 suites à la décoration ultra raffinée, une sur le thème Art Déco et la seconde sur le Cinéma des années 50. Les propriétaires, un couple Franco-Belge vivent à l'arrière de la maison dans un autre bâtiment, ce qui te laisses la proximité d'une chambre d'hôte tout en conservant l'anonymat d'un hôtel, le choix idéal pour ma pomme!


Je reviens vite avec les lieux incontournables mais, si toi aussi tu as déjà été gouté à la douceur Belge n'hésite pas à me partager tes petites adresses ;-)

29 commentaires:

  1. Cool! encore une ville que je connais pas à découvrir! bon j’attends avec impatience de baver devant le billet numéro 3 en voyant des vraies gaufres!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois comme je donne de ma personne ou bien? XD

      Supprimer
  2. Ahhh ton article tombe à pic car je commence à me creuser pour cet été, pas facile de partir avec un bébé d'un an donc je cherche des destinations sympatoches et où il ne fait pas 40°C. Vivement les 2 autres parties. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme je te disais sur Twitter, Bruxelles est une destination sympa avec les tout petits, il y a aussi de grand parc dans la ville et puis, en poussant vers Anvers, tu as le plus grand zoo d'Europe (c'est pas rien) et à 1h de train, il y a les grandes plages belges du sable à perte de vue, un bonheur pour les tout petits! C'est d'ailleurs sur l'une d'elles que mon fils a fait ses premiers pas ensablés et vu la mer ;-)

      Supprimer
    2. Ohhhh ça donne bien envie! Mon mari a l'air d'être partant aussi alors pourquoi pas. Bisous

      Supprimer
  3. C'est fou ça, à 1h30 de Paris et je n'y ai jamais mis les pieds... Un jour peut-être. des bisous ma Kaki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'ai été épaté parce que j'étais persuadé que c'était au moins 3h de train… Bisous ma youtubeuse préférée <3

      Supprimer
  4. J'avais bien aimé cette ville, surtout la bouffe et les nombreuses librairies. Je me souviens d'un bar plutôt sombre où l'on buvait dans des cranes posés sur des cercueils (le Cercueil est d'ailleurs sont nom, il existe toujours). Drôle d'endroit mais je m'en rappelle encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a une rue un peu spécialisée je crois pour les librairies d'ailleurs si mes souvenirs sont bons et je connais le Cercueil d'ailleurs XD

      Supprimer
  5. J'ai bien aimé Bruxelles, j'y ai passé 10 jours en juillet 2010. J'ai d'ailleurs assisté au départ de l'étape 2 du Tour de France. Il a fait très chaud quand nous y étions, raison de plus pour boire beaucoup de Kriek Cerise. J'en avais aussi profité pour prendre le train pour visiter Bruges et le TGV pour aller faire du shopping à Lille. Un incontournable, si l'on aime le style, c'est la visite du Musée Magritte et évidemment un peu de shopping sur l'Avenue Louise (il y a là une petite boutique de parfums de créateurs "SENTEURS D'AILLEURS" que tu aimerais probablement beaucoup visiter).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhhhhhh le Tour de France!!!! J'adore etre sur une des étapes quand je suis dans le Nord….
      Toi aussi, tu as des souvenirs partout dis donc, j'aime bien aussi ces échanges là ;-)

      Supprimer
  6. J'ai eu la chance de découvrir la Belgique il y a de cela qq années et j'ai gardé le souvenir d'un pays très reposant. D'ailleurs Bruxelles fait depuis peu encore partie de ma "Travel Wish List"! Et oui avec le temps, l'importance et l'intérêt que l'on donne aux choses se modifie et je ressens le besoin de re-découvrir certaines villes déjà visitées! Merci pour cette info Bed and Brussels et hâte de lire tes 2 prochains billets bruxellois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est important d eles visiter avec les bonnes personnes, je ne gardais pas un bon souvenir de Bruxelles à cause de ça en partie et du coup, tout s'est arrangé pour ma part ;-)

      Supprimer
  7. J'ai hâte de lire la suite après cette mise en bouche bien appétissante ! merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très vite, je m'y mets ce week-end (j'ai faillit écrire promis mais faut pas etre si présomptueuse XD)

      Supprimer
  8. OUI le bruxellois est beau (à se demander pourquoi les parisiens ne le sont pas autant :p)

    RépondreSupprimer
  9. BruSSelles a le parfum des étés de mon enfance: la Grand Place et son tapis de fleur, la Galerie de la Reine et ses boutiques, la maison Dandoy et ses macarons et speculoos mais par-dessus tout les gaufres à la cerise du pâtissier qui était à deux pas de chez ma marraine.

    Je retiens l'info des Beds & Brussels!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah la Maison Dandoy the place for the Speculoos! J'évite d'y aller parce que je suis accroc a ce gâteau et dès que je remets mon nez dedans, j'en ai pour des mois à m'en sortir XD

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Attends quand même les beaux jours, c'est plus sympa…;-)

      Supprimer
  11. Ha !!! Bruxelles, j'adore et je connais très bien,le frère de mon mari, vit là bas depuis une dizaine d'années et nous adorons aller lui faire coucou au moins deux fois par an pour un long week-end ou une petite semaine ; il se dégage de cette ville, quelque chose de très convivial et chaleureux, j'y découvre à chaque fois de belles choses, des endroits insolites, et des personnes tellement drôles, nous y allons au mois de mai et rien que d'en parler j'en salive ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gens du Nord sont chaleureux et accueillants et pis c'est tout ;-)

      Supprimer
  12. Moi j'ai tenté une fois Bruxelles de nuit, bah c'était pas folichon!! :)
    Mais ça fait un moment que j'y ai pas mis les pieds, faudrait que j 'y retourne!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca va être un peu loin maintenant ^^

      Supprimer
  13. Bon alors je suis belge, ben oui...Je suis belle ( lol) mais je ne suis pas lente, à moins que le Parisien soit trop rapide?
    C'est toujours amusant de lire un article sur son pays, sa ville!
    Juste quelques petites rectifications:
    Nous sommes aussi la capitale du chocolat ( Neuhaus, Godiva, Léonidas, Marcollini,...) et nous je ne suis pas chauvine :-p
    Bruxelles n'est en aucun cas la capitale de la région flamande...Aie la gaffe communautaire que tu nous fais là! La Belgique est composée de trois régions: région wallonne, région flamande et région de bruxelles-capitale. Les régions n'ont pas de capitale! Bruxelles est juste la capitale de notre pays que l'on essaie de maintenir à flots! ha haha
    Nous avons trois langues officielles, pas deux! Le français, le néerlandais et l'allemand ( si si)

    Merci en tout cas pour cette jolie vitrine!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AH mais tu as raison d'être chauvine, je le suis avec ma mère patrie ;-)

      Supprimer
  14. ma vie discrète est un magnifique blogue et bravo pour votre compte-rendu sur Bruxelles:)))

    (d'un conteur ermite des routes du Canada qui se prépare
    à vagabonder la Belgique cet été)

    LA PALETTE DE CHOCOLAT

    Quand je doute de la qualité de mon intensité de lumière, je refais l'expérience de la palette de chocolat. Je te raconte. Un jour que je vagabondais avec un camarade existentiel, je lui racontai mon désarroi. J'avais juste assez d'argent sur moi pour me payer un fantasme, une palette au chocolat caramilk. Et j'avais honte de mon aveuglement créé par la faim. Et j'étais gêné de lui en offrir la moitié parce que lui aussi sans le sou, il aurait probablement le goût de manger autre chose.

    Ce compagnon me dit: t'as jamais essayé d'acheter une palette au chocolat caramilk à l'autre, en remerciant la vie si par pure bienveillance, il t'en redonne la moitié?

    Dans l'histoire vraie racontée par ma chanson des allumettes, je réalise quelques années plus tard, qu' il y a eu la pure émotion ''caramilk'' d'avoir donné une allumette à l'autre en recevant mille fois plus par son feu du matin.

    SUFFIT D'UNE ALLUMETTE

    ma liberté
    une nuit un orage
    un jeune pouceux que j’ai connu s’a route

    à 25 ans
    y a perdu son courage

    j’ai 58
    c’est pas grave un naufrage

    l’un comme l’autre
    pas de sac de couchage
    rien à manger
    une chance ma gourde est pleine

    le jeune a mal aux pieds
    j’le vois dans son visage

    y va pleuvoir
    c’est glacé dans ses veines

    REFRAIN

    que je lui dis
    suffit d’une allumette
    pour enflammer ta vie

    rêve d’une conquête
    d’un grand feu sous ta pluie
    d’un grand feu sous ta pluie

    COUPET 2

    ma liberté
    une nuit un orage
    j’ai dit au jeune
    va dormir en d’ssous d’l’arbre

    m’a prendre soin d’toé
    m’a m’occuper du feu

    mets mon manteau
    tu vas t’sentir au chaud

    une chance qu’on est
    en d’ssous d’un sapinage
    je casse des branches
    chu mouillé d’bord en bord

    la run est toffe
    pendant que le jeune dort

    je pris pour qu’il
    retrouve son courage

    COUPLET 3

    ma liberté
    une nuit un orage
    au p’tit matin
    chu complètement crevé

    y mouille encore
    mon feu est presque mort

    le jeune se lève
    y est comme énergisé

    y fonce dans l’bois
    y casse des gros branchages
    y est en pleine forme
    son feu m’monte au visage

    sèche mon linge
    lui son manque de courage

    y m’sert la main
    et reprend son chemin

    REFRAIN FINAL

    c’est lui qui m’dit
    suffit d’une allumette
    pour enflammer ma vie

    j’te jure
    que j’rêverai de ma conquête
    d’un grand feu sous ma pluie

    et le vieux
    je te remercie

    Pierrot
    vagabond celeste


    www.enracontantpierrot.blogspot.com
    www.reveursequitables.com
    sur google
    pierrot le vagabond céleste du conteur Simon Gauthier

    RépondreSupprimer